top of page

Coût du chercheur - Etude ANRT

Dernière mise à jour : 22 mai 2023

Le Crédit Impôt Recherche (CIR) est souvent décrié dans les médias.


Alors quand l’ANRT - Association Nationale de la Recherche et de la Technologie communique positivement sur le CIR sur la base d’enquêtes et d’études d’attractivité, on est heureux de pouvoir partager les conclusions !


Le titre du rapport publié début 2023 est assez parlant : " Le CIR, fragile îlot de stabilité dans un océan d’incertitudes ".


Les points clés à retenir :


👉 Attractivité du coût du chercheur : l'avantage comparatif est favorable vis-à-vis de l’Allemagne et la Belgique notamment, mais l’Espagne bénéficie encore d’un régime plus favorable et l’écart avec le Royaume-Uni se réduit avec les dernières évolutions (diminution des frais de fonctionnement à 43% et l’arrêt du « doublement » des factures des organismes publics)


👉 La France, territoire de R&D : grâce à l’effet stabilisateur du CIR, les entreprises françaises ont, jusqu’à présent, fait du territoire national la pierre angulaire de leur R&D.


Malheureusement, l’année 2022 risque d’être une année blanche pour le CICo, le nouveau Crédit d'Impôt pour la Recherche Collaborative. La complexité et les incertitudes de mises en œuvre ont fortement impacté l’utilisation de ce dispositif en 2022.


📝 Le détail du rapport "Impact du CIR - Comparaison internationale sur le coût du chercheur - édition 2022 " est disponible ci-dessous 👇👇👇







Etude ANRT_Cout Chercheur 2022
.pdf
Download PDF • 994KB




Comments


bottom of page